Un jour comme les autres (ou presque)

1981xe2

Bon voilà, aujourd’hui j’ai 40 ans. Gloups.

Quand j’y pense, à chaque changement de dizaine, j’ai toujours pris au moins une décision importante :

– A 10 ans, j’ai décidé que j’étais grande et pour mon anniv, j’ai demandé à ma marraine de m’offrir mon premier album de musique. C’était un 33 tours (ben ouais) et c’était le dernier album de France Gall, « Tout pour la musique ». Autant dire que c’était pas gagné pour moi (mais avec du recul, je me dis que ça aurait pu être pire).

– A 20 ans, j’ai pris une décision importante, celle de vivre. Là, je suis obligé d’ouvrir une parenthèse pas rigolote et vous en dire un peu plus sur moi. Quelques jours avant mes 18 ans, j’ai perdu une personne que j’aimais vraiment très fort. C’était mon grand frère, mon meilleur ami, mon trésor…. et la vie (cette chienne) me l’a enlevé. A 20 ans, après 2 ans de douleur et de tristesse sans répit, j’ai décidé qu’il fallait continuer à vivre. Pour lui parce qu’il l’aurait voulu. Pour moi parce que je n’avais que 20 ans et que quelque chose me disait que tout n’était pas foutu. Ca n’a pas été facile et je ne dirai pas que mes « 20 ans » ont été mes plus belles années mais il y a eu de vrais beaux moments.

– A 30 ans, j’ai décidé d’arrêter de fumer mais bien que cette décision était énorme (j’étais capable d’allumer une clope avant de poser un pied hors du lit quand même !), elle ne fut pas la chose la plus importante. Le jour de 30 ans, ma mère m’a dit « Tu verras ma chérie, la trentaine pour une femme, ce sont des années merveilleuses ».

J’ai donc 40 ans ans aujourd’hui et si je me retourne sur les 10 dernières années, il faut bien avouer que ma mère avait raison (comme toujours). La trentaine fut pour moi une période réellement magique et merveilleuse et tout ce bonheur, je le dois à mes 3 hommes : mon amoureux et les deux merveilleux petits monstres que nous avons fait ensemble. Cependant (il y a toujours un « mais »), la vie est parfois aussi chienne qu’elle est merveilleuse.

L’histoire de mes 30 ans, sera aussi celle de mon plus grand chagrin. Là encore, il faut que j’ouvre une nouvelle parenthèse vraiment pas rigolote…. j’ai perdu ma maman, le jour où je suis devenue mère. Lorsque j’ai accouché de mon premier enfant, on a diagnostiqué à ma mère un cancer du pancréas en phase terminale. Elle était condamnée. Pas un gramme d’espoir. J’ai donc accompagné ma mère dans sa fin de vie et mon fils dans le commencement de la sienne. En même temps. Avec le même amour débordant. Avec les mêmes gestes délicats et hésitants. Avec les mêmes mots d’amour et de réconfort. Et puis, elle est partie.

J’ai donc 40 ans aujourd’hui et cette fois, ou plutôt une nouvelle fois, j’ai pris cette décision importante de continuer à vivre. Parce que suite au départ de ma mère, je me suis battue pour y croire encore. J’ai eu un autre enfant et j’ai concentré toutes mes forces pour continuer à vivre et à y croire. Mais j’ai craqué. Je n’ai pas très envie de m’étendre sur le sujet mais en gros, ça s’appelle une dépression du post partum. Un trou noir. Un cauchemar. Une horreur. Mais j’en suis sortie et ce blog fait partie de ces choses que j’ai eu envie de faire lorsque je me suis de nouveau mise à croire que la vie pouvait encore en valoir la peine.

J’ai donc 40 ans aujourd’hui. J’ai décidé d’écrire un blog et de continuer à vivre, continuer à croire que la vie est belle…. même si c’est une chienne à bien des égards.

Evidemment, j’aimerais plus que tout que ma mère soit là pour me dire comment appréhender la quarantaine. Inutile de me morfondre sur cette idée alors j’ai réuni mes souvenirs et les photos que j’ai d’elle à 40 ans. Ma mère a toujours été une femme magnifique et rayonnante. A 40 ans, elle l’était tout particulièrement.

C’était donc un billet plus personnel que d’habitude. Demain, je recommence à raconter des conneries, c’est promis 😉 !

Advertisements

7 réflexions sur “Un jour comme les autres (ou presque)

  1. Les larmes aux yeux en lisant ces quelques mots. C’est tellement touchant de perdre un frère, donner naissance à un fils et perdre sa mère… Je te souhaite un très joyeux anniversaire et bcp de belles choses pour tes 40 ans !

Questions, avis, commentaires : ici, c'est chez vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s