Ma passion du « tout à 10 balles » (je suis une fille pas compliquée des fois)

Y’a pas les gars, va falloir se faire une raison, il ne reste que quelques jours avant septembre. Va falloir ranger son maillot de bain maintenant. Fini l’odeur du monoï. On remballe.

Et là maintenant on fait quoi ? On pleure jusqu’au mois de mai ? (oui, on peut mais je te préviens c’est pas super funny comme solution)

Moi, mon premier réflexe pour éviter de sombrer dans la dépression post-estivale c’est de me faire mon petit « cartable » de rentrée. J’ai toujours adoré ça : les stylos, les petits carnets, l’agenda…. (je t’ai déjà dit que j’ai fait une collection de gommes « fantaisie » quand j’étais gamine ? Non…. ben, tant mieux car on s’en fout en fait).

Bon voilà, tout ça pour dire qu’hier j’ai fait pleins de petits achats de rentrée « bon pour le moral ». Et c’est là, que je vais (enfin) raccrocher les wagons avec le titre de mon post. Mais d’abord, je te montre mon joli butin, hein ?

 

Et maintenant, je raccroche les wagons avec mon titre. Figure toi que ces jolis carnets que l’on trouve en général dans les petites boutiques ultra tendance « arty-girly-bobos » entre 23 et 28,50 euros pièce selon l’endroit et bien je les ai dénichés dans un endroit tout à fait « improbable » (comprendre : à moins 20 000 sur l’échelle du glamour-girly-branchouille). Ca s’appelle « Zeeman ». C’est entre « Tatie » et « La Foirfouille » pour te situer le décor. Le truc moche de l’extérieur (et à l’intérieur aussi) qui sent un peu la misère et la consommation de masse. Le genre de boutique où toute fille normalement constituée ne rentre pas. Sauf que moi, je dois avoir des défauts de conception car j’adore ce genre d’endroit (et c’est même pas parce que je suis une grosse radine).

Pour bien comprendre, je vais te raconter un peu ma vie (passionnante). Je suis issue d’un milieu « modeste-option HLM » avec fin de mois difficile et tout ce qui va avec. Je précise tout de suite que je n’ai jamais souffert d’être « pauvre » (sauf les fois où les huissiers venaient vider l’appart et que ma mère craquait parce que là c’était vraiment trop) et que j’ai eu une enfance de rêve. De cette enfance, j’ai gardé un bon souvenir de ces boutiques « tout à 10 balles » dans lesquelles il règne un bordel sans nom et où l’on vend à peu près tout et n’importe quoi. J’aimais bien parce que ma mère avait le don de trouver plein de jolies choses et, pour une fois, ne semblait pas compter ce qu’elle mettait dans son panier. On pouvait dire « Maman, je peux avoir ça ? » et entendre « OK, ma chérie ». La vie semblait plus facile.

Bien que mon « pouvoir d’achat » m’offre aujourd’hui la possibilité d’aller dans d’autres boutiques, je garde un certain plaisir et un plaisir certain à franchir les portes de ces boutiques pour y dénicher, comme le faisait si bien ma mère, les petites pépites qui se cachent bien souvent dans ces cavernes d’Ali Baba pour pauvres. Et hier, mes trouvailles étaient de vrais lingots d’or. J’ai donc payé ces adorables carnets 0,99 euros pour 3 (oui, je te jure !!!). Les stylos, 0,99 euros aussi. Pour les stickers, voir le prix sur la photo (c’est pour m’assurer que tu suives).

C’est pas compliqué de se faire plaisir parfois (c’est la morale très très élaborée de ce post de rentrée. Avec ça, on va passer l’hiver sans prozac !).

Demain, je te parle de littérature (histoire de relever un peu le niveau d’aujourd’hui).

Publicités

15 réflexions sur “Ma passion du « tout à 10 balles » (je suis une fille pas compliquée des fois)

  1. Je suis aussi une inconditionnelle des « tout à 1€ », Zeeman etc, pour y trouver des merveilles au milieu des tas de trucs pas top! (et quand j’étais à l’école primaire, j’avais aussi une collec de gommes fantaisie! je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule, merci!)

  2. Moi aussi j’y vais demain! Sans dec incroyable découverte!!!! Je ne m’en remets pas…
    Comme toi j’ai fait une collection de gommes et de stylos roses qui sentaient la fraise. Et même qu’avec on écrivait des mots d’amour et des cœurs sur les agendas des keupines!!!
    Merci pour ce billet de rentrée moi aussi j’adore les petits carnets, et je veux les mêmes!

    • Ah, ah, la collec de gommes, ça devait être un sport nationale chez les filles des années 80’s !!!! Tu sais que je les ai encore ! parfois, l’envie me prend de les ressortir. Quand j’aurais un bureau à moi, y’a des chances pour qu’elles réapparaissent 😉

  3. Ben moi, j’adore Zeeman! Juste parce que, comme tu as dit, cela ne paie pas de mine mais qu’on y déniche de vrais trésors pour rien du tout!!!Je vais tenter de persuader mon Chéri de m’y conduire…

Questions, avis, commentaires : ici, c'est chez vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s