La pochette de plage – Tuto crochet tunisien

L’histoire de cette pochette a commencé avec cette jolie étoile de mer créée par @tisanecrochet sur Instagram (allez voir son joli compte et ses cartes tuto toutes plus belles les unes que les autres !) que j’ai crochetée lors d’un des supers « live crochet » de mon amie @caro_tricote (live dispo sur son IGTV).

Pour utiliser cette jolie étoile de mer, j’ai eu l’idée de faire une pochette pour pouvoir trimballer mon livre dans mon grand cabas de plage sans risquer de l’abimer avec les tubes de crèmes solaires, les jouets de plage, les serviettes et tout le joyeux attirail des vacances à la mer. Evidemment, cette pochette peut aussi servir pour des des tas d’autres choses.

Et pour réaliser cette pochette, j’ai  ressorti mon crochet tunisien qui dormait depuis trop longtemps dans mes affaires de crochet. Le crochet tunisien (aussi appelé crochet afghan), est une technique qui se situe entre le tricot et le crochet. En crochet tunisien, on va utiliser un long crochet droit qui ressemble à une aiguille à tricoter. Le principe réside dans le fait que l’on va monter toutes les mailles sur le crochet (comme en tricot) que l’on va ensuite crocheter en les retirant une par une du crochet. Et on va procéder comme ça pour chaque rang : un rang où l’on monte les mailles sur le crochet (=le rang aller) et un rang où l’on crochète les mailles (=le rang retour).

Pour ce projet, j’ai choisi un joli point ajouré et j’ai réalisé un rectangle tout simple que j’ai ensuite plié en 2 et dont j’ai enfin cousu sur les côtés pour former la pochette. Pas d’augmentation, pas de diminution, ce tuto, c’est vraiment du 100% simplicité !

Le matériel

  • 1 crochet tunisien n°7, c’est à dire un long crochet droit qui ressemble à une aiguille à tricoter. Pour ce tuto, si vous n’avez pas de crochet tunisien, vous pouvez aussi utiliser un crochet baton n°7 « classique » (en bois, en métal ou en plastique). L’important, est de ne pas utiliser un crochet avec un manche ergonomique.
  • 1 pelote de Phil Matelot de Phildar (ou un fil coton qui se crochète en 6 ou en 7)
  • 1 aiguille à laine pour coudre les bords et rentrer les fils
  • 1 petite paire de ciseaux

Conseils de base et abréviations

En crochet tunisien, il faut crocheter SOUPLEMENT. On évite donc de crocheter serré. On reste cool, léger. On fait le vide dans sa tête et on fait ça de façon détendue et aérienne 😉

Utilisez au minimum un crochet qui respecte la taille indiquée sur la pelote. Vous pouvez même prendre 1/2 ou 1 taille au dessus (par exemple : 1 crochet 8 pour un fil qui se crochète normalement en 7).

On crochète rang par rang, dans un sens puis dans l’autre, SANS tourner l’ouvrage à la fin de chaque rang. On repart tout simplement dans le sens inverse.

Abrévations et sigles utilisés :

ml = maille en l’air (on fait un jeté et on passe à travers la boucle qui est sur le crochet)

Le Tuto

Pour commencer on va faire une chainette de 16 mailles (si vous ne savez pas faire de chaînette, vous trouverez très facilement des tutos vidéos en ligne)

NB : si vous voulez faire une pochette plus large que la mienne (qui à la taille pour mettre livre de poche), il suffit d’augmenter le nombre de mailles sur votre chainette de départ mais en conservant un nombre de maille PAIR (18, 20, 22, 24…. etc) car le point que l’on va crocheter nécessite d’avoir un nombre de mailles pair.

RANG 1 – ALLER

Nous allons lever toutes les mailles sur le crochet.

Sautez la première maille de la chainette (= celle qui est juste devant mon pouce sur la photo 1) et piquez le crochet dans la seconde maille (photo 2).

Photo 1

 

Photo 2

Faites un jeté et ramenez le fil à travers la maille. Vous avez 2 boucles sur le crochet.

Répétez ces étapes de façon à relever une boucle dans chaque maille de la chainette. A la fin du rang, vous devez avoir 16 mailles sur le crochet.

RANG 1 – RETOUR

Faites 2 mailles en l’air (ml) (pour faire une maille en l’air, on fait un jeté et on passe le crochet à travers la boucle qui est sur le crochet)

Faites 1 jeté et ramenez le fil en passant le crochet à travers les 3 premières mailles qui se présentent sur le crochet

La boucle que l’on voit à gauche au bout du crochet, c’est le jeté. A ce stade, il faut ramener le jeté en passant le crochet à travers les 3 boucles qui se trouvent juste à côté.

 

Ici, j’ai ramené le fil du jeté à travers les 3 boucles.

On continue en répétant cette série :  // 1 ml + 1 jeté + passer à travers 3 boucles //

On répète cette série jusqu’à se retrouver avec 2 boucles sur le crochet (photo 1 ci-dessous). Puis, on fait : 1 jeté que l’on ramène à travers les 2 dernières boucles (photo 2)

Photo 1

 

Photo 2.

RANG 2 – ALLER

On va maintenant relever les mailles pour faire le rang 2.

Sur l’image suivante, les flèches indiquent les mailles dans lesquelles on doit piquer pour relever les mailles.

Vous voyez que le point ajouré a commencé à ce former. On voit bien les mailles verticales qui forment les côtés de la partie ajourée et les mailles horizontales du haut qui forment le somment des parties ajourées (celles marquées par les flèches).

C’est dans ces mailles horizontales qui forment le haut de chaque partie ajourée, qu’il va falloir relever les mailles du rang 2.

La rang 2 commence par une petite partie ajourée formée par 1 seule maille horizontale et se poursuit par des parties ajourées formées de 2 mailles horizontales.

Pour faire le rang 2 aller, il faut donc  : relever 1 boucle dans la première partie, puis relever 2 boucles dans chaque partie suivante. Voici les étapes en photos :

On pique dans la maille horizontale de la première petite partie ajourée.
On fait un jeté et on ramène le fil à travers la maille. On obtient une seconde boucle sur le crochet.
On pique dans la première maille de la seconde partie ajourée.
On fait un jeté et on ramène la boucle sur le crochet (on obtient 3 boucles)
On pique dans la deuxième maille de la seconde partie ajourée.
On fait un jeté et on ramène le fil. On obtient 4 boucles sur le crochet.

On poursuit en relevant 2 mailles dans chacune des parties ajourées suivantes.

A la fin du rang, voici comment le travail se présente (voir photo ci-dessous). On voit que la partie ajourée est formée de 3 mailles en l’air. Il faut ici relever 1 maille dans chacune des 2 mailles qui viennent juste après le « V » formé par les 2 mailles verticales.

Sur la photo ci-dessous, les deux dernières mailles ont été relevées. On obtient alors 16 mailles sur le crochet (vérifiez bien que vous avez le bon nombre de mailles avant de poursuivre).

RANG 2 – RETOUR

On commence par faire 1ml (photo 1) puis 1 jeté et l’on passe à travers 2 mailles (photo 2)

Photo 1 (1ml)
Photo 2

Puis on reprend la série // 1ml + 1 jeté + ramener le fil à travers 3 boucles // (= photo 3)

On répète cette série jusqu’à la fin du rang. (photo 4)

Photo 3
Photo 4

RANG 3 – ALLER

Même principe que pour le rang 2. On va ici relever les mailles en piquant dans les mailles horizontales qui forment le haut des parties ajourées.

Le rang 2 commence par une partie ajourée de 2 mailles. On va donc relever 2 mailles (photo 1)

Photo 1

On poursuit ainsi jusqu’à l’avant dernière partie ajourée. En effet, la dernière partie ajourée ne contient qu’une seule maille horizontale. Il faut donc terminer en relevant 1 maille dans la dernière partie. Attention, cette partie est source d’erreur. Soyez bien attentif(ve).

Sur la photo n°2, j’ai relevé les 2 mailles de l’avant dernière partie ajourée. La dernière partie est constituée par seulement 2 mailles : 1 maille horizontale (en dessous du crochet) et 1 maille verticale (sur le bord à gauche). Ces mailles ne se voient pas beaucoup et on peut donc avoir tendance à oublier de relever la dernière maille de cette partie ajourée. Sur la photo n°3, j’ai relevé la dernière maille. On obtient 16 mailles sur le crochet (c’est important de bien vérifier que vous avez les 16 mailles)

Photo 2
Photo 3

RANG 3 – RETOUR

Le rang 3 retour est le même que le RANG 1 – RETOUR. C’est à dire :

  • 2ml, on passe à travers 3 mailles // 1ml, on passe à travers 3 mailles à la fin du rang// (on repète //cette série//). Quand il reste 2 mailles sur le crochet, on fait : 1 jeté et on passe à travers les 2 boucles.

RANG 4  et TOUS LES RANGS SUIVANTS

A partir du rang 4, il faut répéter successivement toutes les étapes des rangs 2 et 3

Je vous les réécris ici pour que vous ayez une synthèse sous les yeux :

  • Rang 2 Aller : On relève les mailles en commençant par 1 maille puis 2 mailles dans chaque maille des parties ajourées
  • Rang 2 Retour : 1 ml, on passe à travers 2 mailles // 1ml, on passe à travers 3 mailles // (on repète //cette série// jusqu’à la fin)
  • Rang 3 Aller : On relève les mailles en commençant par 2 mailles dans la première partie ajourée (et même chose dans les suivantes jusqu’à l’avant dernière). On relève 1 maille dans la dernière partie ajourée (attention à ne pas l’oublier).
  • Rang 3 Retour : 2ml, on passe à travers 3 mailles // 1ml, on passe à travers 3 mailles à la fin du rang// (on repète //cette série//). Quand il reste 2 mailles sur le crochet, on fait : 1 jeté et on passe à travers les 2 boucles.

On va maintenant crocheter successivement ces 2 rangs A/R jusqu’à obtenir un rectangle d’une longueur d’environ 40 cm (pour trouver la bonne longueur, prenez un livre de poche et placez-le au bout du rectangle. Quand vous pouvez plier le rectangle en 2 en recouvrant le livre, vous avez atteint la bonne longueur.

A la fin d’un rang retour, arrêtez et coupez votre fil en gardant une longueur suffisante pour coudre un des bords.

Pliez le rectangle en deux et cousez le premier bord (dans la longueur) avec une aiguille à laine. Cousez ensuite le second bord. Rentrez les fils.

Vous verrez que le bord d’ouverture de la pochette va avoir tendance à « rouler » un peu. Personnellement, je l’ai cousu afin pour avoir une jolie finition.

Dernière petite touche (et c’est LE détail qui fait tout !), cousez votre étoile de mer sur une des faces de la pochette (je vous rappelle que vous trouverez le tuto sur l’IGTV de @caro_tricote et sur les cartes éditées par @tisanecrochet) .

Choisissez un bon livre et C’EST PARTI POUR LA PLAGE !!!!!

2 réflexions sur “La pochette de plage – Tuto crochet tunisien

  1. Super … mais malheureusement et malgré les explications j’ai du mal à comprendre… mais je vais tout de même regarder encore et encore et peut être aussi voir des vidéos…. merci pour ce partage. douce journée.
    Amicalement
    Sylvie

    • Ah je suis désolée. Est ce que vous avez déjà crocheté (en crochet classique) ou c’est la première fois ?
      Mon conseil, c’est surtout d’essayer encore et encore (quand j’ai commencé, je m’y suis remise au moins à 10 fois).
      Sinon, dites-moi quelle est la partie qui vous pose souci et j’essaierai de vous guider avec des explications complémentaires.
      Belle journée à vous et ne vous découragez pas.

Questions, avis, commentaires : ici, c'est chez vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s